vf-europe-jobsSpécialisée dans la distribution de produits d’habillement, et notamment propriétaire des marques Vans, Timberland  et The North Face, VF Corporation a annoncé des résultats encourageant pour l’année 2016, portés notamment par le secteur de l’outdoor et des action sports. 

Au total, les revenus de la société VF Corporation ont augmenté de 1 % lors de l’exercice 2015 ; atteignant un montant de 12,4 milliards de dollars. Les prévisions pour 2016 sont à la hausse, une croissance à un chiffre est attendue tandis que sa marge brute devrait approcher les 48,8 %.

C’est le marché de l’outdoor et des action sports  qui a porté le groupe américain malgré un 4e trimestre difficile pour les marques de ce secteur. Le chiffre d’affaires sur ce marché a chuté de 3 % lors des 3 derniers mois de l’année. Cependant, sur l’année celui-ci est porteur pour l’entreprise qui a connu une croissance de 3 % et donc généré 7,3 milliards de dollars;

C’est Vans qui a connu la plus forte évolution (+3 % lors du 4e trimestre) avec une croissance de 7 % sur ces 12 derniers mois (soit 2,2 Mds $ de CA). Timberland s’en est très bien sorti également avec une hausse d’activité de 5 % entre octobre et décembre et une croissance de 2 % sur l’année entière (soit 1,8 Mds $ de CA). En revanche la marque The North Face a souffert davantage. Elle a enregistré une baisse d’activité de 4 % lors du 4e trimestre en raison de températures trop douces ; mais a néanmoins su conserver une légère croissance en 2015 (+ 1 % à 2,3 Mds $ de CA).

JeremyDeMaillard BDPour remplacer Eric Pansier, parti chez Amer Sports au poste de directeur marketing international pour la marque Salomon, The North Face a nommé Jérémy de Maillard vice-président marketing pour la zone Europe Moyen-Orient Afrique (EMEA).

Jérémy de Maillard exerçait déjà au sein du groupe VF Corp, maison mère de The North Face, au poste de vice-président marketing EMEA de Vans. Après un passage au siège d’Adidas Originals, à Herzogenaurach, en Allemagne, Jérémy de Maillard avait en effet rejoint la direction marketing de Vans en 2008. Il a pris ses fonctions ce jour chez The North Face – une autre marque de VF Corp – et reporte directement à Arne Arens, vice-président et directeur général de The North Face EMEA. Il continuera à superviser le projet « House of Vans » à Londres, jusqu’à la nomination de son successeur.

 

Le groupe textile et d’outdoor affiche un chiffre d’affaires de 2,2 milliards de dollars au second trimestre 2013 (arrêté au 29 juin), en hausse de 4 %. La division Outdoor & Action Sports, qui représente la moitié de l’activité, est la locomotive du groupe, avec une progression de 6 %.

Au sein de cette division, The North Face est en croissance de 5 % globalement, avec une baisse en Amérique mais une progression de 10 % en Europe. Vans augmente ses ventes de 10 % et même de 20 % en Europe. Timberland est en baisse de 3 % et accuse un recul à deux chiffres en Europe.

Sur les six premiers mois de l’année, VF totalise 4,83 Md $ de chiffre d’affaires (royalties des licences incluses), en hausse de 2,9 % et 693 millions de $ de profit. L’activité Outdoor & Action Sports de VF représente 2,49 Md $ (royalties des licences incluses), en hausse de 8 %, avec un profit de 327 M$.

Le groupe textile et de sportswear VF a annoncé un objectif de croissance moyenne de son chiffre d’affaires de 10 % par an au cours des cinq prochaines années, pour atteindre 17,3 milliards $ en 2017, au cours d’une réunion financière. La division Outdoor & Action Sports met le cap sur 11,1 milliard $, soit + 14 % par an, dont 11 % de croissance organique et 3 % provenant d’acquisitions.

La division devrait représenter à cette échéance 64 % de l’activité de VF, contre 54 % en 2012. Au sein de cet ensemble, The North Face anticipe un progression de 12 % par an et passera de 1,9 Md $ de chiffre d’affaires en 2012 à 3,3 Md $ en 2017. The Vans a augmenté sa prévision, de 13 % à 15 % par an. La marque vise désormais 2,9 Md $ en 2017 contre 1,5 Md en 2012. The Timberland anticipe une croissance de 10 % par an qui lui permettrait de passer de 1,5 Md $ en 2012 à 2,3 en 2017.

    Aéroville 2Le futur centre commercial Aéroville, qui ouvrira le 17 octobre 2013 au sein de la plateforme aéroportuaire de Roissy-Charles de Gaulle, s’annonce d’ores et déjà comme un fleuron du groupe Unibail-Rodamco.

    Avec ses 200 points de vente, cet équipement occupant 12 hectares (l’équivalent de 17 terrains de foot) et dont le périmètre fait 1,4 km, sera le troisième plus grand centre commercial du groupe Unibail-Rodamco après Lyon-La Part Dieu et les 4 Temps-La Défense. Alors que le chantier avance, Valérie Britay, directrice générale du pôle centre commerciaux d’Unibail-Rodamco, se félicite d’avoir d’ores et déjà commercialisé 90 % des surfaces et assure que “les négociations sont très bien avancées” pour le reste, annonçant un taux de 95 % “d’ici deux mois“.

    Un creuset de nouveaux concepts

    Outre un hypermarché Auchan et son Drive, le centre accueillera notamment 13 enseignes jusqu’à présent absentes du marché français – dont un innovant complexe de cinéma créé par Europa Corp., la société de Luc Besson – et 43 y introduiront un concept d’agencement encore inédit en France. Parmi les futurs locataires, on recense, dans le sport, les navire-amirals d’Adidas et Nike. Foot Locker et Foot Locker Kids, JD Sports, Vans et Skechers ont également signé.

    Un centre d’exception

    Visant non pas la clientèle en transit de l’aéroport, mais celle des habitants des environs, soit 1,2 million d’habitants “du périophérique nord jusqu’à Compiègne“, ainsi que 120 000 actifs travaillants sur le site, deuxième pôle tertiaire français après La Défense, ainsi que, pour une part marginale, la clientèle d’affaires et touristiques qui fréquente les 7 000 chambres d’hôtel de Roissy et le parc des Expositions de Villepinte voisin,a tout pour devenir un centre d’exception. Le centre “est le résumé de toutes nos ambitions“, poursuit Valérie Britay. Unibail Rodamco a particulièrement soigné l’architecture, les services et l’environnement. L’architecture et le design s’inspirent logiquement de l’univers du voyage et de l’évasion, avec une galerie de plain pied structurée en différents univers géographiques et culturels et des percées en façade inspirées des passerelles d’aéroports.

    Vitrines de 8 mètres

    Les hauteurs sous plafond permettent de faire monter les vitrines des magasins jusqu’à 8,40 mètres. Côtés services, l’équipement joue sur la proximité avec notamment une crèche de 35 berceaux, une salle de fitness, et de nombreux restaurants regroupés dans un “Terminal Cook” où les enseignes pourront organiser des animations culinaires, mais aussi la personnalisation, avec un lounge VIP, un service de “personal shopper”, un voiturier, une conciergerie à bagages et un service de détaxe. Côté environnement, Aéroville puisera en partie son énergie de la géothermie, ce qui lui permettra un économie de 55 % par rapport à un centre traditionnel et tous les locataires ont signé des “baux verts” garantissant une consommation d’énergie raisonnée.Bref, le centre est “le résumé de toutes nos ambitions“, décrit Valérie Britay. Unibail-Rodamco, qui a investi 300 millions d’euros, table sur 12 millions de visiteurs par an et un chiffre d’affaires hors hypermarché Auchan compris entre 450 et 500 millions d’euros par an.

    Lors de la publication des résultats de son premier trimestre 2013, le groupe VF Corp a annoncé un chiffre d’affaires de 2,6Mrds $, en hausse de 2% par rapport à la même période l’année dernière. Les résultats opérationnels ont quant à eux augmenté de 13%, à 360M$ (319M$ en 2012). Cette croissance est due aux marques sport et outdoor du groupe (The North Face, Vans, Timberland), avec un CA de 1,4Mrds$, en hausse de 10%, réparti aussi bien sur le continent américain que dans le reste du monde. Concernant The North Face, si le CA connaît une croissance à deux chiffres en Asie, elle n’est que de 6% en Europe et sur le continent américain. La plus grosse augmentation vient de le la marque Vans qui enregistre une hausse spectaculaire de son chiffre d’affaires, avec un bond de 25% en Asie et sur le continent américain et surtout en Europe, où la marque enregistre une hausse de 30% de son CA. La marque, qui a d’ailleurs récemment ouvert un magasin dans le quartier des Halles, à Paris, continuera ses investissements en Europe pour l’année à venir.

    L’international, représente 42% du chiffre d’affaires du groupe. Cette part était de 40% en 2012. Les marques les plus importantes du groupe, aussi bien en revenus qu’en notorieté, sont The North Face, Wrangler, Timberland, Vans et Lee.