2015_epiclist_wood-tableÉlaborée en 2013 par l’entreprise Epic Peaks, l’application Epiclist a été rachetée par l’équipementier de montagne allemand Vaude (tentes, sacs à dos, chaussures…).

Epiclist offre une nouvelle approche des sites naturels aux globe-trotters et passionnés de sports outdoor en sensibilisant les utilisateurs à la préservation de l’environnement. Elle propose 13 000 récits illustrés (photos, cartes, plans) comportant des conseils et informations pratiques pour guider au mieux les voyageurs. Un espace communautaire est intégré afin d’échanger entre amis, de s’informer sur le terrain ou encore de planifier ses voyages.  Cette acquisition s’inscrit dans la stratégie globale de Vaude, qui s’intéresse de près depuis longtemps aux problèmes environnementaux. L’entreprise a ainsi été récemment nommée dans la catégorie “Management durable” aux Ecosport Awards 2015. L’application, gratuite et disponible sur le système d’exploitation Apple, fournira de plus à la marque allemande un outil CRM de qualité.

VAUDE
Vaude, marque originaire de Tettnang au bord du lac de Constance, orientée autour du vélo, de la montagne et de la bagagerie 
est le nouveau partenaire du Cannondale enduro tour 2015.

Ce partenariat marque la volonté de Vaude d’affirmer son engagement sur le all mountain et l’enduro. L’objectif de la marque en 2015 est de renforcer son positionnement sur le segment VTT.

L’équipe Vaude sera d’ailleurs présente sur l’ensemble des cinq manches du Cannondale enduro tour, à Dabo le 12 Avril, Belfort le 19 Avril, Mollau le 17 Mai, Guebwiller le 06 Septembre et St-Die le 13 Septembre, ou les participants et visiteurs pourront y découvrir la nouvelle gamme bike été 2015.

Trop de produits chimiques dans les vêtements de plein air ! Le résultat d’une étude menée pour Greenpeace par deux laboratoires indépendants et publiée sur le site allemand de l’organisation écologique montre que les composés perfluorés (PFC), utilisés pour leur résistance à la chaleur, leur imperméabilité et leur capacité à repousser la poussière étaient dangereux pour la santé humaine et l’environnement.

Quatorze vêtements pour femmes et enfants de marques « outdoor » ont été testé aux PFC et autres produits toxiques. Les vêtements en Gore-Tex sont notamment montrés du doigt. Greenpeance exhorte alors « le secteur des vêtements de plein air à remplacer les produits chimiques dangereux par d’autres, respectueux de l’environnement ». Les marques The North Face, Jack Wolfskin, Mammut, Vaude, Marmot, Kaikkialla et Patagonia sont visées par cet avertissement. Selon l’organisation écologique, l’Allemagne est le plus grand marché européen pour ce type de produits, avec plus d’un milliard d’euros de ventes annuelles.