Mesure adoptée en février 2017, la subvention d’Etat à l’achat d’un vélo à assistance électrique (VAE), communément appelée bonus VAE,  n’a pas été reconduite par le gouvernement. “Nous avons considéré que ce n’était pas à l’Etat de continuer à subventionner le vélo électrique, dans la mesure où quand il l’avait fait, les collectivités locales ne le faisaient pas“, a justifié le ministre Gérald Darmanin, interrogé sur RTL.

En plein démarrage des Assises nationales de la mobilité, et alors que ce bonus rencontre un véritable succès auprès des Français, la décision a immédiatement fait réagir les professionnels, rassemblés derrière le Club des villes et territoires cyclables. Son président, Pierre Serne, s’interroge :  “Faut-il participer aux Assises de la mobilité pendant les trois prochains mois ? Après un si mauvais signal de départ, nous attendons du gouvernement qu’il apporte des engagements (puisqu’après tout la loi de finances n’est pas encore votée), notamment à 11 jours de l’ouverture des Rencontres nationales du transport public et de notre 21e congrès national à Marseille.” Le Club rappelle notamment ” les bénéfices multiples, évalués, de l’usage du VAE en termes d’environnement, de santé publique et d’emploi. Le VAE étend le domaine d’emploi du vélo, en touchant des personnes jusqu’alors éloignées de ce mode : les actifs, les femmes, les personnes de plus de 50 ans, les personnes souffrant de handicap.” Quant à l’enjeu financier, Pierre Serne a beau jeu de rappeler qu’avec le montant d’une seule prime pour l’achat d’une voiture électrique, on finance celles de “30 vélos à assistance électrique. L’enjeu n’est donc manifestement pas les économies réalisées”. En risquant de ralentir l’essor du VAE, l’abandon du bonus pourrait également avoir des conséquences sur la filière économique créatrice d’emplois locaux qui commence à se structurer autour de ce marché.

Lire aussi : le raz-de-marée du bonus VAE décrypté

Mise en place le 20 février 2017, la prime pour l’achat de vélos à assistance électrique (VAE), d’un montant de 20% du prix d’achat dans la limite de 200 euros, rencontre un vif succès. Ainsi, 150 000 primes ont été sollicitées au 15 septembre 2017. Le décret du 16 février 2017 dispose que cette aide à l’achat prend fin au 31 janvier 2018, ce qui n’est pas le cas du bonus pour le véhicule et le cyclomoteur électriques. Pour les professionnels, dont l’Union sport & cycle, “la pérennisation de cette mesure doit figurer sur la feuille de route du ministère de la Transition écologique et solidaire notamment, en préparation du projet de Loi de finances pour 2018″. Une étude réalisée par l’Ademe en 2016 démontre l’impact du VAE sur la mobilité “décarbonée”. Les résultats de nombreuses enquêtes mettent par ailleurs en évidence que les distances des trajets domicile‐travail effectuées en VAE sont comprises entre 7 et 9 km, et sont donc très nettement supérieures au trajet moyen réalisé par les personnes qui se rendent au travail à vélo actuellement. L’assistance électrique élargit également le champ des possibles en matière de transport de charges et de personnes à vélo. Les entreprises et les collectivités, éligibles à la prime l’achat de VAE, s’équipent de plus en plus.

Un gisement d’emplois non délocalisables

Soutenir le VAE est un investissement rentable comme le montrent les observations conduites en France et une étude réalisée par la European Cyclists’ Federation sur les incitations fiscales à l’écomobilité. L’Autriche a développé le marché du VAE le plus important d’Europe grâce à plusieurs niveaux de prime à l’achat (national, régional et local). En France, près de 40% des VAE vendus chaque année sont français et le déploiement du réseau des points de vente et d’entretien réparation de vélos et de VAE, avec leur retour dans les centres villes, est boosté par l’essor des ventes de VAE depuis quelques années. Ces acteurs économiques locaux représentent une composante indispensable du déploiement d’un véritable  “système vélo”.

Coup d’arrêt prématuré

Les emplois qualifiés créés dans ces points de vente et réparation ne doivent pas être fragilisés par l’arrêt du dispositif d’aide. De même qu’il serait incompréhensible de ne pas le reconduire sans attendre l’évaluation de ce dispositif et les résultats de l’enquête sur l’usage du VAE qui a été proposée aux bénéficiaires de l’aide. A l’inverse, le maintien de la prime pour l’achat d’un vélo à assistance électrique s’inscrit parfaitement dans les objectifs du gouvernement pour une transition vers une mobilité propre, qui vise 12,5% de part modale vélo en 2030.

Engagé dans le cyclisme à travers son équipe éponyme depuis 20 ans, l’assureur AG2R La Mondiale encourage déjà depuis plusieurs années la pratique du vélo auprès du grand public, notamment avec son application Vivons vélo


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Du 30 août au 2 septembre 2017 se tiendra la 26è édition du salon Eurobike, à Friedrichshafen (Allemagne). Le crû 2017 regroupera le plus grand nombre d’exposants depuis la création du salon :1 400 entreprises, dont une centaine de nouveaux exposants.

 

(suite…)

Gary Anssens, fondateur de Alltricks

Alltricks, le site de vente d’articles de sport (cycle, running  et outdoor),  créé en 2008 par Gary Anssens, vient de procéder à sa deuxième levée de fonds, à hauteur de 7,3 millions d’euros. Objectifs : développement de nouveaux services BtoB et réorientation à l’international.  (suite…)

La remise des prix de la 7ème édition des « Talents du vélo », organisés par Le Club des villes et territoires cyclables et ses partenaires, récompensant les personnes et équipes dont les actions exemplaires aident au développement de l’usage quotidien du vélo urbain, s’est déroulée au palais du Luxembourg le 5 juillet 2017.

Pour cette 7ème édition 44 dossiers de candidatures ont été reçus de la part de collectivités locales, d’entreprises, d’associations, de fabricants… Sur ces candidatures, 11 lauréats ont été sélectionnés parmi les 6 catégories « Talent du vélo », par un jury composé de représentants des pouvoirs publics, des partenaires du concours (Ademe ; Altinnova ; Fing ; Union sport & cycle ; l’association des maires Ville & Banlieue de France ; la FNCRM et l’INCM), des professionnels et des personnalités expertes.

Grand Prix Talent du Vélo
• Dominique Carré, conseiller communautaire de l’Etablissement Public Territorial Plaine Commune (93) pour « Bicyclo ».

Véloptimo

Talent du Vélo entrepreneuriat

• Julien Langé et Marie Chabrol, fondateurs, Atelier Acturba (75) pour Véloptimo, un système innovant de design de locaux à vélos et de partage de flottes de vélos recyclés dans les espaces privés. L’objectif est de proposer à tous les opérateurs urbains un aménagement innovant de leurs locaux à vélos afin de démultiplier le potentiel de mobilité urbaine du vélo pour tous grâce à un service de partage permettant de résoudre les problèmes d’organisation et de gestion des locaux dans les immeubles.


Talent du Vélo solidarité

• Florent Motte, responsable des Cycles-Re (31), un atelier de re-fabrication de vélos.


Talent du Vélo pédagogie

Vélobus Varennes-sur-Seine

• Catherine Gauthier, adjointe au Maire de Varennes-sur-Seine (77) pour le Vélobus, un service de ramassage scolaire cycliste. En place depuis 3-4 ans, Velobus compte deux lignes avec deux à trois arrêts sur des trajets de quatre ou cinq kilomètres. Ce projet allie exercice physique pour les jeunes et respect de l’environnement tout en présentant de nombreux avantages pédagogiques pour les enfants.

Talent du Vélo communication
• Jéry Jicquel et Stéphanie Roux, fondateurs, pour Velook.fr, le blog pour trouver un vélo d’occasion.

GoWheel

Talent du Vélo innovation
• Bruno Civardi, inventeur de GoWheel, un système breveté d’assistance mécanique, sans batterie, pour vélo. GoWheel est  une roue qui, lors du freinage du vélo, récupère dans un ressort à hautes performances l’énergie du freinage pour qu’au démarrage, le cycliste la libère et récupère ainsi 75% de l’élan. Cette énergie peut également être libérée à tout moment pour une aide au pédalage. Si vous voulez profiter de cette innovation cela ne vous prendra qu’une quinzaine de minutes, le temps de changer votre roue arrière pour transformer votre vélo en vélo assisté !

 

Rainette

Talent du Vélo style
• Bahar Ashouri, fondatrice de Rainette pour l’imperméable adaptable aux sièges vélos pour enfants. L’imperméable de rainette veut permettre aux familles de faire du vélo avec les enfants par tous les temps. Alliant ergonomie, esthétisme et fonctionnalité, l’imperméable est adaptable aux sièges vélos pour enfants, de un à cinq ans, et s’adresse aux parents qui se déplacent quotidiennement ou occasionnellement en vélo avec leurs enfants.

Mention du Jury
• le syndicat UNSA-Ferroviaire, pour son action en faveur de la reconnaissance d’un Plan de déplacement d’entreprise et la mise en place de l’indemnité kilométrique vélo au sein du Groupe public ferroviaire SNCF.


Talent d’Or 2017

• Isabelle Mesnard, adjointe au Maire de Chartres (28) pour son action en faveur du vélo dans les villes moyennes et de l’éco-mobilité scolaire.

DEUX “COUPS DE COEUR” DU JURY

André Baldet pour l’exposition Planète vélos, un tour du monde de la petite reine en 110 posters. Cette “exposition célébration” du vélo en tant qu’objet graphique basique et mode de locomotion universel, écologique et « fun » propose de véritables escales à travers les cinq continents. Jeux d’images, retrouvailles graphiques, humour, détournements de sens et bien d’autres encore attendent les spectateurs désireux d’enfourcher leur bicyclette virtuelle et de se laisser porter à travers ce voyage.

Philippe Deroussen, enseignant spécialisé, et les collégiens de la section Ulis, en situation de handicap, du collège Monod de Margencel (74), pour Cycles et Recycles, recyclage de vélos d’occasion.

 

 

A travers deux manifestations à l’occasion du Tour de France, la FDJ allie engagement solidaire et sportif dans le cadre de son soutien à la candidature de Paris 2024. L’une destinée à promouvoir le cyclisme féminin, l’autre consiste à faire participer des jeunes issus de milieux populaires à cette grande fête du vélo qu’est le Tour.

« Les Champs pour elles » : 2024 femmes sur la dernière étape du Tour

Le 23 juillet prochain aura lieu l’arrivée du Tour de France 2017 sur les Champs-Elysées. A cette occasion et pour soutenir la candidature Paris 2024, la FDJ organise une opération de promotion de la pratique cycliste féminine, « Les Champs pour elles ». La société a en effet invité 2024 femmes à prendre part aux 8 derniers kilomètres de la plus grande course de cyclisme du monde. Le départ de cette randonnée se fera à 14 heures de l’avenue Winston Churchill et les 2024 femmes sélectionnées auront la chance de traverser, comme le peloton, la nef mythique du Grand Palais, accompagnées de personnalités et de championnes olympiques.

Toute personne désireuse de participer à la randonnée cycliste « Les champs pour elles » peut se connecter ici afin d’obtenir toutes les informations pratiques et remplir le formulaire d’inscription gratuit.

« Les oubliés du sport », avec le Secours populaire

Les enfants du SPF lors de l’arrivée du Tour de France en 2012.

Pour fêter la 10ème édition de « Les Oubliés du Sport », le Secours populaire français avec le soutien de la Fondation FDJ, d’Amaury sport organisation (ASO) et de la Fédération française de cyclisme (FFC) va permettre à 1200 jeunes issus de milieux modestes de profiter d’une journée de vacance en découvrant le Tour de France sur 12 étapes entre le 2 et le 23 juillets 2017. Une centaine d’enfants âgés de 8 à 12 ans sont attendus à chacune des étapes du Tour pour prendre part à diverses animations, comme une initiation au BMX dispensée par la FFC ou encore des ateliers réparation de vélo et de BMX ou d’apprentissage du vélo, tout en profitant de l’ambiance si particulière du Tour de France. Parmi les nouveautés mises en place à l’occasion de cette 10ème édition, le 22 juillet, 1000 familles du Secours populaire seront accueillies au Stade Orange vélodrome à Marseille pour le contre la Montre du Tour de France. Lors de la dernière étape avec l’arrivée sur les Champs-Elysées, 100 jeunes seront en tribune, accompagnés de bénévoles FDJ et du Secours populaire, afin de profiter du passage de la caravane et des animations prévues spécialement pour cette journée.

A noter qu’à l’occasion de cet anniversaire de « Les oubliés du sport », Julien Lauprêtre, président du Secours populaire Français sera présent sur l’étape Vesoul-Troyes afin de célébrer un temps fort anniversaire.

Pro-days 2016

Le salon professionnel du cycle Pro-days revient cette année au Parc floral de Paris du dimanche 23 au mardi 25 juillet. Au programme, plus de 12 000 m2 d’exposition, 135 exposants (contre 105 l’an dernier) y proposeront les nouveautés du millésime 2018.


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Michel Callot, président de la Fédération Française de Cyclisme et Federico Musi, président du groupe Look.

Partenaires depuis 1987, le groupe Look et la FFC ont décidé de renouveler leur contrat pour les prochaines Olympiades à Tokyo en 2020 et d’y associer la marque Corima, fabricant de roues en carbone racheté par Look en 2016.

Présent depuis 1990 auprès de l’équipe de France sur route, Look Cycle équipe et accompagne les cyclistes français à travers le temps et les victoires. De nombreuses médailles ont été décrochées lors des Jeux Olympiques grâce à la technologie des produits mis à disposition, et aux différents exploits sportifs.

Tableau des médailles depuis le partenariat entre Look et la FFC :

1996 Atlanta : 4 titres de Champion Olympique / 2 médailles d’argent 2000 Sydney : 4 titres / 2 médailles d’argent

2004 Athènes : 1 médaille d’argent / 1 médaille de bronze

2008 Pékin : 1 médaille argent / 1 de bronze

2012 Londres : 3 médailles d’argent 2016 Rio : 1 médaille de bronze

Après avoir lancé, via le site parlons-velo.fr, une campagne nationale pro vélo qui a recueilli plus de 5 000 soutiens dans la population, la Fédération des usagers de la bicyclette (Fub), a demandé aux candidats de se prononcer sur leur stratégie vélo. En à peine une semaine 7 des 11 candidats ont répondu à l’appel lancé par La Fub et ses 16 partenaires (au premier rang desquels l’Union sport & cycle). Les réponses sont regroupées dans l’infographie ci-dessous.

Le 17ème congrès de la Fédération française des Usagers de Bicyclette aura lieu à Nantes. Durant trois jours, le vélo sera au cœur de l’actualité, pour favoriser ce mode de déplacement.

Lors de la première journée, le vendredi 28 avril, experts, chercheurs, élus, et techniciens seront invités à croiser un regard d’expérience sur l’utilisation du vélo. Un mode de déplacement qui répond de plus en plus aux problèmes de pollution et de santé publique.

Le thème de cette nouvelle édition sera « Le vélo façonne la ville, le vélo fascine la ville ». Pour ses deux dernières journées, l’Assemblée générale de la FUB interviendra pour participer à la définition des objectifs stratégiques de la fédération.

En croissance pour la troisième année consécutive, le marché du cycle a repassé la barre des 3 millions de vélos vendus en 2016, en hausse de 1,3% par rapport 2015, pour un chiffre d’affaires qui excède 1 milliard d’euros (1,023 Md €) et affiche une progression de 6,4 %, selon la dernière étude annuelle de l’Union sport & cycle.

Avec les ventes d’équipements et d’accessoires, qui s’établissent à 772 millions d’euros (+5,9%), le marché total du cycle s’établit à 1,795 Mrd € en 2016, en augmentation de 6% par rapport à 2015.

Le prix moyen d’un vélo atteint 337 €, après 321 € en 2015 et 307 € en 2014, une progression qui traduit la préférence des Français pour l’achat de  cycles de qualité et innovants.

Le VAE et le vélo de mobilité tirent le marché

Le vélo à assistance électrique (VAE) est clairement la locomotive du marché, avec plus de 130 000 unités vendues en 2016, en croissance de 33%, et une performance encore plus marquée pour les VTT-AE, dont les ventes progressent de 72% à 15 000 unités. Globalement tous les segments de vélos de mobilité (VAE, vélos pliants…) sont en progression. En 2017, les ventes de VAE devraient poursuivre leur progression grâce à la mise en place d’une aide à l’acquisition de vélo à assistance électrique par l’Etat. Un mois après le lancement de cette mesure, 15 000 demandes de « Bonus Vélo » avaient déjà été déposées auprès de l’Agence de services et de paiement ! “Le vrai challenge, c’est de reconduire le bonus VAE, qui s’arrête en janvier 2018. Il va falloir trouver les moyens nouveaux“, explique Jérôme Valentin, coprésident de l’Union sport & cycle.

Le VTT reste le plus gros marché du cycle et poursuit sa progression avec 926 000 unités vendues (+7%). Bien qu’en recul en volume, les ventes de vélos de course se maintiennent en valeur.

La tendance négative constatée en 2015 sur les vélos et VTT enfants se confirme avec des baisses qui s’établissent respectivement à -4% et -1% Les ventes de BMX sont également en fort recul à -14%. Reste à savoir si l’arrivée de BMX à assistance électrique, qui a fait son apparition aux Etats-Unis, est en mesure de relancer ce segment.

La distribution spécialisée bien positionnée

Côté distribution la tendance 2015 se confirme. Les détaillants spécialisés cycle confortent leur leadership avec 49% part de marché en valeur et une hausse de chiffre d’affaires de 3%. Premier réseau en volume, les grandes surfaces spécialisées multisports profitent également de la bonne santé du cycle (+3% en 2016). L’effet VAE joue à plein dans ce type de distribution, qui voit son chiffre d’affaires VAE s’envoler de 11% (+4% en volume). Sur internet, les pure-players cycle continuent leur progression avec une tendance estimée à +10% environ. Les grandes surfaces alimentaires continuent de perdre du terrain face aux spécialisés avec  une baisse de 3% du nombre de vélos vendus en 2016.

Cliquer ici pour accéder à la présentation complète des chiffres du marché

Culture Vélo et Bouticycle poursuivent leur maillage. La franchise de magasins de running Foulées, créée il y a quatre ans, poursuit sa conquête du territoire.

Une dizaine d’ouvertures au printemps. Tel est le programme de développement


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Les coureurs Bryan Coquard (à g.) et Adrienb Petit (à d.), entourant Jean-René Bernaudeau, team manager, et Jacky Rihouet, PDG d’Intersport France.

C’est officiel, Intersport devient le nouvel équipementier exclusif des vêtements hors course de l’équipe cycliste Direct Energie. L’enseigne coopérative d’articles de sport (650 magasins et un chiffre d’affaires de 1,7 Md € en France) équipera l’ensemble des coureurs et des membres de l’encadrement du team Direct Energie sur toute la saison 2017.

Les tenues en question


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Pour la 26è édition le salon du cycle Eurobike, qui se tiendra du 20 août au 2 septembre 2017 à Friedrichshafen (Allemagne), attend près de 1350 exposants, venus du monde entier.

 

Les trois premiers jours seront des «Business Days» réservés aux visiteurs professionnels : 40 000 sont attendus, plus 1700 représentants des médias internationaux. Le quatrième et dernier jour est traditionnellement consacré à l’Eurobike Festival Day, au cours duquel le grand public pourront essayer les nouveautés.

Le Groupe Rossignol  est véritablement en train de s’affirmer sur le marché mondial du vélo. Après avoir acquis Time sport international en 2016, le groupe français vient de procéder au rachat de Felt Bicycles.

Avec l’acquisition de la marque Felt Bicycles ce vendredi 3 février 2017, le numéro un mondial du ski poursuit sa stratégie de développement de gammes complémentaires aux sports d’hiver. « Le développement de l’offre cycle du Groupe Rossignol est naturel tant le ski et le cyclisme sont proches » commente Bruno Cercley, PDG du Groupe Rossignol.  “Nous travaillerons à poursuivre le développement de la marque Felt à l’échelle mondiale et tirerons parti de notre expertise commune pour lancer une nouvelle gamme de vélos montagne Rossignol en 2018 », ajoute-t-il. Felt Bycicles réalise 60 millions de dollars de chiffre d’affaires annuel. L’entreprise américaine est notamment reconnue pour ses produits de qualité premium (vélos, cadres, composants, accessoires), avec une présence dans plus de 30 pays. La marque s’est notamment distinguée sur d’importantes compétitions nationales et internationales, comme les Jeux Olympiques.

La Commission cycle et mobilité active, commission statutaire de l’Union sport et cycle, s’est réunie mardi 17 janvier dernier à l’Insep en présence d’une cinquantaine de chefs d’entreprises du secteur du cycle : fabricants, importateurs et distributeurs.

Présidée par André Ghestem, PDG de Shimano France et de Denis Briscadieu, PDG de Cyclelab, la Commission a d’abord accueilli les personnalités fortement investies dans les actions de développement du vélo au sein politiques publiques.

Sylvie Banoun, coordinatrice interministérielle, après avoir présenté son action dans le cadre du 2è plan d’actions en faveur des mobilités actives (Pamuv), a pu échanger avec les entreprises et ainsi constater les enjeux, industriels et sociétaux, d’une mise en place d’un « bonus écologique » pour l’achat d’un vélo à assistance électrique (VAE). Véronique Michaud, secrétaire générale du Club des villes et territoires cyclables (CVCT) a expliqué son action auprès des élus locaux et des parlementaires, ainsi que l’action de son association dans la mise en place effective de l’Indemnité kilométrique vélo (IKV). Enfin, Olivier Schneider, président de la Fédération des usagers de la bicyclette (FUB) a présenté un ambitieux plan d’actions d’influence dans le cadre de cette année d’élections et milité pour le lancement en 2018 d’un Observatoire de la Cyclabilité.

Après un temps d’échanges et de convivialité dans ce temple du sport qu’est l’Insep, la Commission a pu lister, dans sa feuille de route, les actions qu’elle considérait comme prioritaires pour un bon développement de l’usage du vélo :

  • actions pour la sécurisation des biens : pédagogie du cycliste sur les antivols et parkings et réflexion sur un fichier national d’immatriculation.
  • prosélytisme en faveur de l’IKV, et notamment au sein des entreprises membres de l’Union
  • actions d’influence en faveur du VAE et de son bonus écologique.

Concernant l’intelligence économique, les entreprises ont découvert le « focus VTT » issu de l’étude « les français et les sports de nature » commanditée par le Ministère des Sports et l’Union sport et cycle (étude réalisée par BVA) , restituée sous forme de segmentation en 5 grandes catégories de consommateurs. En matière d’études, la Commission a également inclus dans sa feuille de route la réalisation de son « Observatoire Annuel » en partenariat avec l’agence Nomadeis.

Enfin, la Commission cycle s’est prononcée en faveur:

  • d’un accès des Engins de déplacement personnel (EDP) aux pistes cyclables
  • du démarrage de la collecte des piles et batteries usagées avec le Corepile.

 

Contact : Virgile Caillet, DG Union Sport&Cycle

12268 - AeromaxL’équipementier sportif a signé un partenariat avec l’équipe cycliste UCI Katusha Alpecin pour les saisons 2017 et 2018. Les coureurs, parmi lesquels le champion du monde en titre du contre la montre Tony Martin et le multiple vainqueurs d’étapes du tour de France Alexander Kristoff, auront la possibilité de choisir parmi les huit modèles de lunettes solaires dédiés au cyclisme de la collection Bollé 2017, dont le nouvel Aeromax, optimisé pour la compétition.