VÉLOAprès un premier trimestre 2015 en recul (-9% en valeur par rapport à 2014), le marché du cycle a repris sa marche en avant au second trimestre dans les principales enseignes de sport et spécialisées vélo, avec une hausse des ventes estimée à +6% (en valeur). A la mi-année, le marché  garde un temps d’avance (+1%) par rapport à un premier semestre 2014 lui-même élevé.


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

PRO DAYSPour la deuxième année consécutive, Filière Sport vous donne rendez-vous à l’entrée du salon Pro Days, salon professionnel du vélo et du running, organisé par le groupe Cyclelab les 26, 27 et 28 juillet au Parc Floral de Paris.


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Head_XRubi_Accion_6898 - copieLa marque autrichienne de skis et de raquettes de tennis a présenté plusieurs modèles de vélos au dernier VéloVert Festival de Villard-de-Lans (38). Son distributeur français mise sur une commercialisation hybride, associant achat en ligne et retrait en magasin.

Fabriqués sous licence en République tchèque, les vélos Head, apparus en 2011 et commercialisés jusqu’à présent dans les pays de l’Est, partent à la conquête de l’Europe occidentale. En France, ils sont distribués par Goes Europe, un fabricant de quads basé à Montreuil (93). La gamme est composée « à 80 % de VTT, que complètent des vélos urbains, enfant, de randonnée et prochainement, des vélos de route », explique Thibaud Plumard, responsable relations clientèle. Les prix s’échelonnent de 400 € à 3 520 €.

Actuellement en prélancement en vue d’un véritable lancement en 2016, Head Cycle vise dans un premier temps « les spécialistes du VTT avec un bon savoir-faire de montage et de conseil sur le vélo », poursuit-il. Goes Europe a opté pour un mode de commercialisation multicanal où le consommateur final achète en ligne sur le site headcycles.fr et retire son vélo chez le professionnel. Après Villard-de-Lans, la marque prévoit d’être présente au prochain salon Roc d’Azur.

 

AG2R LOGOAG2R la mondiale, groupe de protection sociale et patrimoniale et sponsor de l’équipe cycliste professionnelle éponyme, lance son application de coaching. Nommée “Vivons Vélo” et disponible gratuitement sur l’App store et Google Play, celle-ci a été conçue avec des coureurs professionnels, des entraîneurs et des kinésithérapeutes. 

Si cette application s’adresse aux pratiquants réguliers avec des conseils sur le matériel, la gestion de l’effort, la nutrition et la récupération, “Vivons Vélo” souhaite également, grâce à des vidéos “inciter le grand public, de tous niveaux et de tous âges, à une pratique agréable du cyclisme”, précise Yvon Breton, directeur général délégué d’AG2R la mondiale.

Une application solidaire

En plus d’encourager la pratique du vélo, l’application Vivons Vélo permet à tous les utilisateurs de participer à l’opération Roulons Solidaires 2015. Chaque kilomètre parcouru viendra augmenter une cagnotte progressive basée sur quatre paliers de distance et dont la somme sera reversée à l’institut Pasteur dans le cadre du Pasteurdon qui vise à soutenir la recherche contre les maladies neuro-dégénératives.

Si le commerce d’articles de sport a connu un 1er trimestre 2015 encourageant (+2,15% selon la FPS), le segment du cycle a en revanche souffert. Ce dernier, après une année 2014 radieuse (+7,5%), a connu un brutal coup d’arrêt, enregistrant un recul de 10% en valeur (13% en volume) par rapport à l’an dernier dans les principales enseignes multisports et spécialisées cycle (environ 50 % du CA du marché).

T1 2015 MARCHÉ DU CYCLE

T1 2015 MARCHÉ DU CYCLE

L’effet d’historique permet d’expliquer en partie ces résultats. En 2014, le marché avait terminé le 1e trimestre sur une croissance de plus de 20%. Néanmoins, l’effet d’historique ne saurait masquer toutes les difficultés rencontrées sur ce début d’année, notamment au mois de mars (-16% en valeur). Ce dernier fut, il est vrai, médiocre dans tous les secteurs d’activités (‐7% pour le commerce sport, ‐5% pour le commerce spécialisé selon le Procos).

Le VAE progresse, les vélos de course résistent, les vélos de villes plongent


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Vélo électrique GitaneCycleurope, le détenteur de la marque de vélos Gitane, s’apprête à mettre sur le marché un Vélo à assistance électrique (VAE) urbain. La marque, qui n’avait pas communiqué depuis longtemps, reprend ainsi la parole sur un créneau qu’elle avait contribué à défricher… (suite…)

FUBLa Fédération des usagers de la bicyclette (FUB) a renouvelé ses instances dirigeantes et désigné un nouveau président, Olivier Schneider.

Ancien président de l’association Brest à pied à vélo, il souhaite étendre le travail du réseau FUB au delà des 17 membres du comité directeur et des trois permanents du siège, en créant des groupes de travail thématiques pour mieux associer d’autres membres du réseau.

Matra touring_DD9Après la finalisation de l’acquisition, en fin d’année dernière, des activités de production et commercialisation de véhicules électriques légers (VAE, scooters) de Matra Manufacturing Services (MMS) par Easybike, les équipes et outils de production de MMS ont été transférés à Saint-Lô, dans la Manche.

Ils sont actuellement exploités dans un site provisoire, en attendant l’ouverture, prévue pour le début de l’été 2015, d’un nouveau site industriel en cours de construction, où Easybike , entend regrouper l’ensemble de sa production. Le groupe français  (marques Easybike, Mobiki et Solex) entend faire de Saint-Lô, le premier site français de production de véhicules électriques, avec un objectif de 30 000 VAE de produits à l’horizon 2016. Le rachat de la branche véhicules électriques de MMS, qui a représenté en 2013 un chiffre d’affaires de 8 millions d’euros, est assorti d’un contrat de concession de 10 ans de la marque Matra par le groupe Easybike pour les véhicules électriques légers. Easybike bénéficiera d’une option d’achat de la marque à l’issue de cette période.

Christian Langer prend la tête de la division textile de W.L. Gore & Associés. Il occupait le poste de responsable international de l’activité Chaussures, Gants et Accessoires Gore-Tex, désormais confié à Achim Löffler, 43 ans. Ce dernier était responsable chaussure pour l’activité Sport et Outdoor, fonction qui échoit à Matthias Zaggl, jusqu’à présent en charge de Gore Running Wear et Gore Bike Wear.

 

Pierre Serne, vive-président du Conseil régional d’île-de-France chargé des transports et de la mobilité et vice-président du Syndicat des Transports d’Ile-de-France, a été élu président du Club des Villes et Territoires Cyclables. Il succède à Jean-Marie Darmian à l’échéance du mandat de ce dernier.

Matra touring_DD9Matra est en négociations exclusives avec le fabricant de vélos Easybike en vue de lui céder son activité de vélos à assistance électriques Matra MS. L’opération permettra de consolider le développement du groupe, qui a multiplié les opérations de croissance externe ces derniers mois. 

Après deux années consécutives de pertes sèches, le groupe Lagardère avait décidé en début d’année de se séparer de sa filiale Matra MS (Matra Mobilité Electrique). Un accord avec le groupe Easybike a été trouvé en août dernier et l’annonce officielle aux revendeurs s’est faite lors du dernier salon de Eurobike de  Friedrichshafen (Allemagne). Une fois conclue, l’opération propulsera Easybike au rang de leader incontestable du Vélo à assistance électrique (VAE) en France, après, rappelons-le, l’acquisition ces derniers mois des marques Solex et Mobiky. « Nous souhaitons poursuivre notre progression dans l’univers de la mobilité électrique à destination du monde urbain » confirme Grégory Trébaol, le créateur et dirigeant du groupe Easybike.

Regroupement industriel à Saint-Lô

Côté production, Easybike s’appuie déjà depuis quelques mois sur le savoir-faire du site de Saint-Lô, dans la Manche, qui fabriquait jusqu’à présent les vélos pliants Mobiky. Mais la capacité de production annuelle de ce petit atelier normand reste largement insuffisante au regard des ambitions croissantes du groupe Easybike. Dès le printemps 2015,  6 000 m² d’usine et d’entrepôts modernes seront donc inaugurés sur cette même commune de Saint-Lô. Les premiers coups de pioche ont déjà été donnés. Ce vaste site industriel est désigné pour recevoir l’ensemble de l’assemblage du groupe Easybike, y compris celui des vélos Matra. Une centaine d’emplois devrait être créée pour l’occasion.

Isabelle Leboeuf

La SNCF va devoir élaborer dans les trois ans un plan de stationnement sécurisé pour vélos à proximité de certaines gares définies comme prioritaires. Cette obligation a été incluse dans la loi portant réforme ferrovière, adoptée le 21 juillet dernier, à l’initiative du Club des parlementaires pour le vélo.

Le programme de déploiement sera élaboré par SNCF Mobilités en concertation avec les collectivités locales. Il fixera le nombre d’équipements et leur emplacement, en tenant compte notamment de la fréquentation de la gare, de sa configuration et de ses différents modes d’accès. Il programmera la réalisation des travaux et comportera donc un plan de financement. La mesure vise à encourager la pratique du vélo et à favoriser l’intermodalité des transports. A noter, dans la même veine, que le Club des parlementaires pour le vélo a aussi fait adopter dans la loi ferrovière une disposition garantissant que le transport des vélos montés dans les trains soit pris en compte lors de renouvellement de matériels roulants.

Denis Briscadieu Cyclelab Photo Filière Sport

Denis Briscadieu

Organisé par le groupe Cyclelab, la deuxième édition de Pro-Days, le salon professionnel du vélo, se tiendra au Parc Floral de Paris lundi 28 et mardi 29 juillet prochains. Ouvert aux magasins de cycle indépendants sur invitation des marques, au lendemain du Grand Prologue qui réunit les adhérents des enseignes Cyclelab, Pro-Days regroupera plus de 100 marques exposantes et compte attirer 200 détaillants indépendants.


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Après l’ouverture de son premier magasin en Belgique, SEV Electric Vehicles prévoit d’installer une boutique parisienne en 2015.

SEV Store-1Alors qu’il vient d’inaugurer son premier magasin, ouvert en propre début juin à Uccle, au sud de Bruxelles, le fabricant de cyclomoteurs légers et de vélos à assistance électrique (VAE), SEV Electric Vehicles, pense déjà à une suite française. La marque, créée en 2008 à Alès (Gard), compte en effet sur cette boutique pour tester son concept, avant d’ouvrir des magasins en France, à Paris puis à Lyon en 2015.


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Dominique Lamouller, président du Comité de promotion du vélo et de la Fédération française de cyclotourisme

Dominique Lamouller, président du Comité de promotion du vélo et de la Fédération française de cyclotourisme

A l’occasion de la Fête du Vélo, qui se tiendra le week-end prochain, le Comité de promotion du vélo (CPV) publie un livre blanc où il formule des « propositions complémentaires » au plan mobilités actives.

Le livre blanc suit cinq objectifs prioritaires : définir un statut juridique du vélo ; donner toute sa place au vélo dans la nature et en ville ; promouvoir ses atouts en terme d’environnement, de santé et d’économie ; encourager sa pratique et améliorer sa visibilité médiatique. La création d’un « statut du vélo » vise à prendre en compte le fait que « le déplacement d’un cycliste n’a rien de comparable avec celui d’un véhicule motorisé ». Ce statut comprendrait notamment l’aménagement et l’adaptation du régime des infractions routières, la reconnaissance d’une classification « human power vehicle » (véhicule à propulsion humaine) dans le code de la route, la clarification de l’usage des trottoirs par les nouveaux engins de déplacement (trottinettes électriques, gyropodes…).

Indemnité vélo pour tous et pack sécurité

Parmi les mesures proposées, le CPV souhaite que l’on ne se contente pas de l’expérimentation prévue pour l’indemnité kilométrique vélo et que celle-ci devienne « applicable à tous les salariés ». Le CPV propose par ailleurs de renforcer la lutte contre le vol, à travers notamment la création d’un « pack sécurité » comprenant « un antivol de qualité + marquage bycicode ». Il souhaite aussi la simplification des règles de copropriété pour faciliter la réalisation de stationnements vélo dans l’habitat existant.

Magasin BDLe magasin Vintage Cycles a inauguré hier son nouvel emplacement, dans le troisième arrondissement de Paris. Egalement distributeur de la marque de vélos Creme en France, l’entreprise reprend celle de Hawk Classic.


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Jérôme Valentin, président du CNPC Tous à Vélo, détaille le bilan 2013

Jérôme Valentin, président du CNPC Tous à Vélo, détaille le bilan 2013 du secteur

Le marché du vélo a passé la barre de 1,5 milliard d’euros de chiffre d’affaires en France en 2013, en augmentation de 3,1 % par rapport à 2012, selon les chiffres publiés par le CNPC Tous à Vélo et la FPS, au cours de leur conférence annuelle qui s’est tenue ce matin à Paris.

« Dans un contexte défavorable, le vélo est un marché qui repart » : c’est en ces termes que Jérôme Valentin, le président du CNPC Tous à Vélo et du fabricant Cycleurope, a résumé l’état du marché grand public du vélo en  France. 


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

logo Newteon

Présente à Franchise Expo Paris, du 23 au 26 mars dernier, l’enseigne de vélos à assistance électrique Newteon voit grand. Son fondateur, Sergio Contaldo a annoncé l’objectif d’ouvrir une dizaine de magasins en 2014. D’ici à cinq ans, l’enseigne monégasque a l’ambition de créer un réseau de 60 à 100 magasins en France.


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Bikexpo, c’est parti ! L’organisateur de salons Sportair a officiellement démarré la commercialisation du salon professionnel du cycle, qui se tiendra aux mêmes dates et sur le même site que Sport-achat été, les 8 et 9 septembre 2014, à Lyon Eurexpo.


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Logo Sportair L’organisateur de salons et événements Sportair a officialisé hier, lors d’une conférence de presse à Paris,  le lancement de Bikexpo, salon professionnel du cycle qui se tiendra aux mêmes dates et sur le même lieu que Sport Achat été, les 8 et 9 septembre 2014 à Lyon Eurexpo. Ce développement sera le point d’orgue d’une année riche en développements pour l’organisateur de manifestations professionnelles dans le secteur de sport. Interviewée par Filière Sport lors des dernières journées Ski Test Tour, Virginie du Noyer, chargée de projets chez Sportair et co-commissaire de Sport Achat, fait le point sur les activités de l’entreprise.


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :