Pendant trois jours, du vendredi 12 au dimanche 15 mai 2017, le Paris Bike Festival a enduré une météo capricieuse. Mais les averses n’ont pas découragé les visiteurs, au nombre de 6 128 selon les organisateurs, qui ont découvert les derniers modèles des 100 marques présentes au coeur de l’hippodrome de Longchamp. Retour sur ce premier salon du cycle organisé en extérieur à Paris.

Avec un parc d’essais de 500 vélos à disposition, le public avait l’opportunité d’essayer les nouveautés de grandes marques telles que Lapierre, Peugeot Cycle, Winora, etc., de découvrir de jeunes entreprises, comme la française Douze Cycle, positionnée sur le vélo cargo, ou encore d’entrer en contact avec certaines enseignes comme Culture Vélo.

Des tests produits très appréciés

Plus d’un millier de tests de nouveaux produits, des vélos de course avec freins à disques aux VTT en passant pas les VAE, ont été réalisés sur la boucle de Longchamp et les pistes et parcours d’essai installées dans l’enceinte de l’hippodrome. Le public, très masculin et majoritairement composé de pratiquants confirmés, n’a pas boudé son plaisir, malgré les copieux orages qui ont arrosé le site à plusieurs reprises pendant le week-end : « Je suis venu voir  un peu toutes les gammes de vélo, à la fois urbain, route, VTT et en tester quelques uns », déclare Jean-Pierre, 56 ans, qui roule « 40 à 60 km par jour ». Jean-Claude, 68 ans, qui « pratique le vélo depuis l’âge de 14 ans », se réjouit : « il n’y avait plus de salon du vélo à Paris et nous, passionnés de vélo, avions vraiment besoin de ce type d’événement. » 

Bien que moins nombreux, un public familial moins familier de la petite reine a également répondu présent, tel Emmanuel, 49 ans, venu avec sa femme et ses deux enfants, averti de l’événement par un ami travaillant dans le secteur cycle : « je pratique tous les samedis matin, mes enfants aiment bien le vélo et mon épouse envisage d’acheter un VAE », explique cet habitant de Sèvres (92), rencontré dimanche après-midi sur le salon.

Un essai à confirmer pour les exposants


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :