La nouvelle campagne oppose les deux mondes, celui d’aujourd’hui et le cauchemar à venir sans changement de nos modes de production et de consommation.

« Dans quel monde veux-tu vivre? C’est entre tes mains » Avec sa nouvelle campagne publicitaire où s’interpénètrent images bucoliques et pollution, présentée au salon OutDoor de Friedrichshafen, le fabricant de membranes imperméables et respirantes sans fluorocarbones Sympatex (qui compte parmi les premiers lauréats des Ecosport Awards) appelle à un changement dans les modes de consommation et de production des articles textiles, afin de préserver les ressources en eau et réduire les émissions de gaz carbonique.

Quatre-vingt milliards de vêtements sont achetés tous les ans dans le monde, deux fois plus qu’il y  a quinze ans auparavant. Vingt-trois milliards de paires de chaussures sont fabriquées annuellement. D’ici 2050, il pourrait y avoir plus de plastique que de poissons dans les océans… Avec ces informations choc et l’appel «Fais un choix conscient lors de tes achats et change le cours du monde», la nouvelle campagne publicitaire de Sympatex vise à sensibiliser, informer et réveiller le secteur de l’équipement de la personne. Lancée lors du salon OutDoor de Friedrichshafen, elle sera largement diffusée au niveau international dans la presse grand public et spécialisée.

Atteindre la neutralité climatique

Avec cette campagne, la marque entend faire prendre conscience au consommateur qu’il a d’ores et déjà le choix. En effet, les techniques permettant de fabriquer des vêtements et chaussures neutres en carbone, recyclées et respectueuses de l’environnement sont au point. Sympatex l’a expérimenté l’année dernière dans le cadre de projets de fabrication de vêtements et chaussures respectueux de l’environnement. « Si nous ne faisons rien, le réchauffement climatique atteindra 4,5°C en 2100 or nous avons besoin de réduire nos émissions de 80 % pour réduire le réchauffement de 2°C, expliquait en substance Rüdiger Fox, PDG de Sympatex Technologies GmbH, lors d’une conférence au salon OutDoor de Friedrichshafen. Ce sont aujourd’hui les secteurs les plus évidents, comme la logistique et les transports, qui sont le plus avancés en matière de « décarbonation » mais dans la fabrication d’une veste par exemple, le transport génère moins de 1 % des émissions de carbone. Ces dernières sont principalement issues des matériaux utilisés. Selon nos calculs, le coût supplémentaire pour décarboner la production textile n’est que de 3,5 %. Nous pouvons atteindre la neutralité climatique grâce à l’écoconception et à la mise en place de mécanismes de compensation. Mais il faudra que la profession toute entière se mobilise et se dote de nouveaux outils de mesure ». Développé par la Sustainable Apparel Coalition, le Higg Index, qui mesure l’impact environnemental des produits de textile-habillement et chaussure, ne fait en effet pas encore la différence entre vêtements réalisés avec des matières premières vierges ou recyclées.

 

 

Jaime Castillo, jeune coureur de l’équipe Movistar dont Endura est partenaire

Le 20 mars, l’entreprise familiale britannique Pentland Brands Limited a racheté Endura, une marque spécialisée dans les vêtements à destination des cyclistes. L’entreprise conservera son siège à Livingston (Ecosse) et les fondateurs et administrateurs d’Endura, Jim McFarlane et Pamela Barclay, continueront de diriger l’entreprise.


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Annecy Showroom Avant Première (Asap), le rendez-vous professionnel de découverte des collections textiles sport de l’automne-hiver 2018-19 organisé dans les shows-room de l’agglomération d’Annecy et à l’Espace Rencontre des Glaisons, commence ce lundi 15 janvier 2018. Filièresport lève le voile sur les les 15 nouvelles marques présentes, les nouveautés et les tendances.

 


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Après neuf ans de baisse, la consommation textile reprend des couleurs et enregistre une très légère progression en 2017 (+0,2%,  selon l’Institut français de la mode. Les ventes de textile sport se démarquent avec une progression de 2,5% sur les neuf premiers mois de l’année. Le commerce d’articles de sport est désormais en bonne place dans le top 10 de la distribution d’habillement. (suite…)

 

Gore-Tex lance une nouvelle extension de marque pour l’hiver 2018-19 : Infinium pour étendre l’offre au-delà de l’imper-respirabilité. Gore-Tex Infinium regroupe en effet, et dans un premier temps, quatre technologies basées uniquement sur le confort et la légèreté.

De nouvelles catégories de protection signées d’un logo blanc et argent apparaîtront l’an prochain.


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Le défilé Asap 2017

La 9ème édition d’Asap (Annecy show-room avant première), qui se déroulera les 15 et 16 janvier 2018, lancera la saison de présentation des collections de vêtements de sport d’hiver 2018-19. L’événement est réservé aux revendeurs et à la presse professionnelle. A la demande des marques historiques qui souhaitaient lui donner plus de fraîcheur pour maintenir la curiosité des détaillants et les inciter à venir plus nombreux, la formule d’Asap évolue en 2018.


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

asap-2017Pour sa huitième édition, Annecy showroom avant première (Asap), l’événement professionnel de présentation des collections de vêtements de sport dans les show-rooms de l’agglomération d’Annecy, accueillera dix nouvelles  marques. Quelque 350 boutiques et enseignes pourront ainsi découvrir et sélectionner les gammes hiver 2017-18 des quarante-sept marques qui exposeront leurs produits les 16 et 17 janvier 2017.

Chaque année, 80% des marques d’Asap renouvellent leur participation pour l’édition suivante. L’an prochain, elle seront complétées par 686, Arturo, Halti, Giesswein, Made in Colors, Mons Royal, Ortovox, Ragwear, Rip Curl et SOS Black Snow. Ces marques viennent offrir une diversité nouvelle à l’ensemble de produits déjà disponibles. Ragwear s’affiche, par exemple, comme la première marque de streetwear 100% vegan. Traditionnel temps fort du rendez-vous annécien, un défilé orchestré par Virginie Toc présentera les grandes tendances des collectionse le lundi 16 janvier 2017, de 19h15 à 21 heures.

Cees de Witte X-Bionic - copieCornelis Hendrik de Witte rejoint la marque de vêtements de sport X-Bionic of Switzerland. où il prendra le 1er août 2016 la fonction de directeur général. Celle-ci était jusqu’à présent assurée par le fondateur et propriétaire Bodo Lambertz, qui reste président.

De nationalité néerlandaise, Cornelis de Witte était précédemment senior vice-président de Spyder Europe. Il a aussi exercé chez Giro Europe, Easton-Bell Sports et GT Europe. Sa nomination s’inscrit dans la stratégie de croissance de X-Bionic.

 

Christophe Bézu (Odlo)

Christophe Bézu (Odlo)

De passage à Paris, Christophe Bézu, le nouveau PDG d’Odlo international, a rencontré la presse pour partager sa vision du devenir de la marque de vêtements de sport techniques d’origine norvégienne. Son objectif : multiplier les ventes d’Odlo par deux dans les cinq ans.

Entreprise suisse d’origine norvégienne, Odlo a réalisé un chiffre d’affaires de quelque 140 millions d’euros au cours de son dernier exercice (clos fin juin 2015). Pour réveiller la marque, en faible croissance, Christophe Bézu, a désigné quatre chantiers prioritaires : la structure des collections, la chaîne d’approvisionnement, le commerce multicanal et le grand export.

Développer les entrées de gamme

En termes de positionnement,« Odlo se considère trop comme une marque de niche très technique, explique Christophe Bézu. Nous devons 


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Chaussures BDLes ventes de chaussures et vêtements pour la pratique sportive ont augmenté de 26 % depuis 2009, selon la société d’études NPD Group. Leur part dans les ventes des marques d’articles de sport est passé de 53 % à 57 % en cinq ans.

« Même si les baskets ou sneakers ont continué à être les vecteurs du sportswear dans la vie quotidienne, les vêtements de sport, eux, sont restés cantonnés à la sphère sportive », précise Renaud Vaschalde, analyste Sport pour NPD Group. Une tendance qui explique que nombre de marques et enseignes de sport, après avoir longtemps développé du sportswear hors pratique sportive, misent plus sur les articles techniques depuis quelques années.

Running à tout prix

En homme, les ventes de chaussures et vêtements de basketball et de running et ont ainsi fortement progressé (respectivement + 21 % et + 11 % par an sur 5 ans). En femme, le running, encore (+ 11 %) et les activités en salles de sports (danse, fitness) sont en pointe (+ 11 % et + 5 %). Et plus on pratique, plus on investit : le segment des chaussures de course à pied haut de gamme (plus de 100 €) a augmenté de 43 % entre août 2013 et août 2014. Quant aux enfants, ils « touchent à tout et essayent de nouvelles disciplines régulièrement », ce qui se traduit par des ventes de vêtements et chaussures à usage multisports « en hausse de 4 % depuis 2009 », explique Renaud Vaschalde.

Les modèles les plus vendus par marque et pratique (septembre 2014)

Basketball : Adidas 3 Series 2014, Air Jordan Superfly, Nike Zoom Born Ready

Course à pied : Adidas Supernova Glide Boost, Asics Gel Cumulus, Nike Free 5.0

Fitness : Adidas Sumbrah, Nike Free 5.0 Fit, Puma Wylie Eternity

Les ventes en lignes de textile et de chaussures de sport poursuivent leur croissance à deux chiffres, avec respectiment + 27,4 % et + 21 % de croissance sur 12 mois à fin septembre.


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Tout en se renforçant sur le sous-vêtement de sport et l’endurance, ses spécialités, la marque d’origine scandinave Odlo entend élargir ses gammes et sa cible pour devenir, selon son PDG France, Yves Loisance, « une marque sportswear internationale de premier plan ».


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Le premier trimestre 2013 est marqué par un recul de -2,8% du marché français des vêtements de sport-loisirs, dû à une forte baisse des volumes (-6,2%) sur cette période, selon le baromètre textile FPS-NPD.


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :