keyboard_arrow_up
>
Territoires
>
Territoires

Feuille de route sport : cap sur 2026 avec 5 priorités

14/03/2024
Décarbonation, réindustrialisation, développement de la pratique pour tous, sport santé ainsi que soutien à l’innovation, aux métiers du sport et à l’internationalisation : tels sont les cinq axes prioritaires de la nouvelle feuille de route 2024-2026 de la Filière Sport que relance le gouvernement à travers la signature d’un avenant au contrat du 23/03/2016 (voir par ailleurs, document à télécharger), le 13/03/2024.

Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique, Amélie Oudéa-Castéra, ministre des Sports et des Jeux Olympiques et Paralympiques, et Franck Riester, ministre délégué auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, chargé du Commerce extérieur, de l’Attractivité, de la Francophonie et des Français de l’étranger, sont les trois signataires de cet avenant pour l’Etat.

La Filière Sport, qui se définit comme « la plateforme permanente de concertation public-privé et de réflexion stratégique visant à identifier, mettre en œuvre et développer les leviers de croissance collective de l'économie française du sport », est, elle, représentée notamment par le CNOSF, l’UNION sport & cycle, le MEDEF et la CPME.

« La filière restera présidée par les trois ministres afin d’assurer un portage politique fort. La vice-présidence exécutive restera confiée à Olivier Ginon, PDG de GL Events, en charge de l’animation opérationnelle de la Filière. La vice-présidence attractivité et rayonnement sera assurée par Sarah Ourahmoume, vice-présidente de la Fédération Française de Boxe, vice-championne olympique et championne du monde de boxe, chargée de la communication des travaux de la Filière auprès des médias et du grand public », indiquent les ministères impliqués.

 « Des objectifs ambitieux afin de capitaliser sur l’héritage des Jeux et faire de la France une grande nation sportive »

« L’économie liée au sport constitue un secteur économique considérable.

Selon l’Observatoire de l’Economie du Sport de la BPCE, l’économie du sport en France représenterait 128 000 entreprises dont divers secteurs (commerce, production de biens et d’équipements, pratique et services de soutien et de divertissement). Le chiffre d’affaires de cet écosystème est évalué à 71 Md€, dont 51 Md€ sont réalisés par 3 500 entreprises, pour l’essentiel dans le commerce (49 %) et dans l’industrie (21 %). Ce secteur représenterait ainsi 2,6 % du PIB et 450 000 emplois.

Les Jeux olympiques et paralympiques sont l’occasion de valoriser l’importance de cet écosystème et de refondre son organisation institutionnelle. Instaurée en 2016, la Filière Sport compte environ 600 membres, entreprises, acteurs du mouvement sportif et acteurs publics. Afin de lui donner une nouvelle dynamique et consolider ce large écosystème, un contrat de filière rénové a été signé par les ministres Bruno Le Maire, Amélie Oudéa-Castéra et Franck Riester. »

« Un objectif de 100 Md€ de chiffre d’affaires d’ici 2030 » (B. Le Maire)

• « On l’oublie parfois, mais le secteur du sport constitue un pan entier de l’économie : ce sont plus de 450 000 emplois et 128 000 entreprises. Les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 sont une vitrine de ce savoir-faire industriel, commercial et événementiel. »

« Il doit y avoir un avant et un après JO »

• « Je propose que nous fixions collectivement quatre objectifs à la Filière Sport d’ici 2030 : je veux qu’on dépasse le demi-million d’emplois, qu’on atteigne les 100 Md€ de chiffre d’affaires, qu’on multiplie par trois les levées de fonds des startups pour passer de 600 M€ à 1,8 Md€ - en faisant émerger deux licornes supplémentaires - et enfin qu’on vise la neutralité carbone.

• Il doit y avoir un avant et un après JO. Les Jeux doivent booster le sport en France. Le sport est important car il fait avancer la société, comme on l’a vu en matière de lutte contre les discriminations, d'égalité hommes / femmes, de regard sur le handicap. »

Article offert par notre partenaire : https://sport.newstank.fr/home

A voir également
  • Territoires 02/07/2024
    Qui profitera de l'impact économique de Paris 2024 ?
    La capitale accueille les Jeux olympiques du 26 juillet au 11 août 2024 puis les Jeux...
  • Territoires 23/05/2024
    BPI France lance le rendez-vous “Sport Définition”
  • Territoires 07/05/2024
    Hoka a ouvert un flagship parisien
  • Territoires 08/03/2024
    EDF : l’impact carbone réduit de 50 % par rapport aux JO de 2012
    « En tant que fournisseur officiel d'électricité renouvelable des Jeux Olympiques et...