keyboard_arrow_up
>
Territoires
>
Collectivités
>
©Canva
Collectivités

Le gouvernement veut pousser le sport-santé d'ici les JO 2024

25/11/2022
Les ministères de la Santé et de la Prévention d'un côté, et des Sports et des Jeux Olympiques de l'autre, lancent une mission conjointe pour accélérer le déploiement du sport-santé partout en France.

La perspective des JO 2024 est un catalyseur de taille pour développer et accélérer la place du sport dans notre société. Y compris pour le segment du sport-santé dont les bénéfices n'ont cessé d'être démontrés pour améliorer la santé évidemment, mais aussi la qualité de vie des citoyens et notamment des personnes porteuses de maladies chroniques.

Pour saisir l'opportunité et en décupler ses retombées, le ministre de la Santé et de la Prévention, François Braun, et la ministre des Sports et des Jeux Olympiques et Paralympiques, Amélie Oudea-Castera ont décidé de lancer une mission conjointe pour accélérer le déploiement du sport-santé partout en France.

Centralisée par un médecin généraliste et adjoint aux sports à Montargis (Loiret), le Dr Dominique Delandre, la mission se fixe un objectif fort : s'appuyer sur ces Jeux Olympiques et Paralympiques pour développer une véritable culture de la prévention partout en France. L'enjeu, lui, est simple pour les deux prochaines années : accélérer le déploiement du sport-santé encouragé par les professionnels de santé.

Plus précisément, cette mission doit s'atteler à évaluer l'efficacité des initiatives déjà existantes, à recenser les dispositifs les plus efficaces mais également à établir un bilan national pour formuler des propositions pour accélérer le déploiement du sport-santé.

Un travail qui devra notamment permettre de donner une impulsion nouvelle au sport sur ordonnance, ancrée depuis dix et  alors qu'un baromètre Sport Santé de la FFEPGV paru en novembre stipule que 2 Français sur 3 n'ont jamais reçu de quelconque recommandation d'activité physique par leur médecin.

Pour rappel, en parallèle et après trois ans de travail entre les deux ministères ci-dessus, un réseau de près de 440 Maisons Sport-Santé est par ailleurs déjà implanté sur le territoire. Le quatrième appel à projets devrait permettre d'atteindre les 500 en fin d'année alors que quelque 360 000 malades ou éloignées de la pratique sportive ont été accompagnés par ces établissements. 

A voir également
  • Collectivités 20/02/2024
    Petit BamBou devient membre du Centre de Recherche de la FFF
    L’application de méditation de pleine conscience et la Fédération Française de Football (FFF)...
  • Collectivités 10/05/2023
    Un appel à projet pour faire « bouger les jeunes »
    Lancé par Paris&Co, en partenariat avec le Ministère des Sports, Intersport, la FFF et la...
  • Collectivités 22/02/2023
    Des milliards d’euros économisés grâce au sport
    Selon une enquête conjointe de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et de l’Organisation...
  • Collectivités 02/11/2022
    L'INSEP accueille les experts mondiaux en sciences du sport
    En juillet 2023, l'INSEP présidera le 28e Congrès de l'European College of Sport Science à...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies