keyboard_arrow_up
>
Territoires
>
Sport fédéral
>
Sport fédéral

Ottobock, le philanthrope des Jeux Paralympiques

28/05/2024
Associé aux Jeux Paralympiques depuis l’édition 1988 à Séoul (Corée du Sud), Ottobock, “supporteur officiel” de Paris 2024, installera son atelier de réparation de 700 mètres carrés au cœur du Village des Athlètes, à Saint-Denis durant les compétitions, du 29 août au 8 septembre 2024.

Les athlètes paralympiques pourront compter sur les 160 techniciens, orthoprothésistes et couturiers de la marque pour panser d’éventuelles casses matériels, de fauteuils roulants ou prothèses sportives . Ouvert sept jour sur sept de 7h à 23h, cet espace imaginé par la société allemande devrait réaliser près de 200 réparations quotidiennes. Gratuites.

Le dispositif mis en place par Ottobock est très dense… et couteux. « Non, ce n’est pas un partenariat rentable, reconnaît Charles Henry, responsable marketing chez OttobockNous payons pour être partenaire des Jeux et nous offrons nos services durant les Jeux paralympiques. Les athlètes n’ont rien à régler. Aucune facture pour les réparations. Nous allons même jusqu’à acheter des pièces ou des composants chez nos concurrents afin de répondre aux besoins de para-athlètes qui ne sont pas forcément équipés avec du matériel Ottobock. Cela représente donc un très gros budget pour nous »

Ottobock présent dans les Alpes en 2030

Née après la première guerre mondiale pour venir en aide aux amputés, l’entreprise se présente aujourd’hui comme numéro 1 sur son secteur d’activité. Avec 1,3 milliard d’euros de chiffre d’affaire en 2023 et 9 000 collaborateurs à travers le monde Ottobock assume surtout un enjeu d’image avec partenariat paralympique. « Cette collaboration nous permet de faire la promotion de la pratique handisport et de faire passer un message d’inclusion, indique Michel Henry. C’est un enjeu d’image, mais aussi sociétal. Les Jeux paralympiques sont également un levier pour embarquer les collaborateurs et leur apporter davantage de compétence et d’expérience ».

Pour communiquer tout de même autour de son engagement, Ottobock a bâti un Team d’athlètes ou figurent notamment les Français Alexis Hanquinquant (para-triathlon) et Pauline Deroulède (tennis fauteuil). Cette stratégie marketing est pilotée en interne a-t-on confirmé à SportBusiness.Club. Ottobock est sous contrat avec le Comité international paralympique jusqu’en 2032 et devrait donc connaître une autre olympiade en France : celle d’hiver dans les Alpes en 2030.

Article offert par notre partenaire : https://sport.newstank.fr/home

A voir également
  • Sport fédéral 11/07/2024
    Paris 2024 a fait bouger 120 000 collaborateurs de ses partenaires
  • Sport fédéral 26/06/2024
    Campagne du ministère des Sports pour inspirer des vocations
    « Le ministère des Sports et des Jeux Olympiques et Paralympiques lance une campagne de...
  • Sport fédéral 04/06/2024
    Le Pass Sport encore plus simple d'accès en 2024
    Pour la 4e année consécutive, le Pass Sport est relancé pour soutenir les jeunes de 6 à 30 à...
  • Sport fédéral 21/05/2024
    Nike et l'ANS “font bouger” 1 200 jeunes filles