keyboard_arrow_up
>
Data
>
Data

Les runners retrouvent le plaisir de la course sans contraintes

12/04/2022
Ils sont près de 14 millions à courir en France.

L’année 2021 marque un retour à la normale en termes de pratique pour les coureurs, proche des standards d’il y a deux ans avec en moyenne 8 sorties par mois d’une durée de 58 mn pour 9,56 km selon l’Observatoire du Running. Les néos-runners, pour beaucoup des femmes et des moins de 35 ans, sont toujours là selon l’étude et ils réalisent désormais autant de sorties par mois que les autres coureurs. Pour une bonne majorité des coureurs, la motivation est la même : être bien dans son corps et dans sa tête.

Le running est pour beaucoup une pratique solitaire (86% courent seuls). Visiblement, le télétravail a modifié les horaires de sortie. Plus flexibles en semaine, les runners courent davantage entre 14h et 18h (14 % contre 9 % en 2019) et moins en soirée, avec seulement 5 % des sorties qui se font après 20h (contre 11% en 2019). Le confinement a changé les mentalités. Désormais, les sportifs cherchent à davantage pratiquer des activités en extérieur. Ils aspirent à une pratique tournée vers la nature, ce qu'ils expérimentent déjà avec la course à pied.

« Nous constatons que les runners et leur pratique reflètent les grandes mutations de la société. Les résultats de cette année le confirment en traduisant parfaitement les nouvelles tendances constatées pendant la crise sanitaire : retour vers plus d’espace et de nature, nouveaux modes de consommation plus écoresponsables, besoin de sociabilisation et de pratique connectée » souligne Virgile Caillet, délégué général de l’Union Sport & Cycle.

Les compétitions mythiques comme le semi ou le marathon plaisent toujours autant aux runners désireux de se dépasser et d’établir des performances. 61 % des sondés déclarent vouloir participer à une grande course populaire. Mais ils souhaitent aussi expérimenter de nouveaux formats : ils sont ainsi 42% à avoir participé à une course virtuelle en 2021. «  Les courses virtuelles ont fait leur apparition en 2020 comme un palliatif à l’annulation des compétitions physiques. En 2021, les runners ont fait leur retour sur la ligne de départ des courses physiques. Comme on pouvait s’y attendre, on constate une diminution de la participation aux courses virtuelles. Mais elle reste très légère. Surtout, on constate qu’une grande partie des runners (⅓ d’entre eux) reste attirée par ce format devenu un complément des compétitions traditionnelles » explique Paul Emile Saab, le Pdg de Sport Heroes

Créé en 2018 par Sport Heroes et rejoint en 2020 par l’UNION sport et cycle, l’Observatoire du Running dévoile chaque année en exclusivité les chiffres de la pratique et les tendances des prochaines années. Il se base sur l’analyse des trackers d’activité et sur un sondage qui décrypte les pratiques et les habitudes de consommation des runners.

A voir également
  • Data 04/05/2021
    Le running plébiscité par les Français en 2020
    En 2020, le nombre de coureurs a augmenté de + 12,5 % en France, soit environ 1,4 million de...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies