keyboard_arrow_up
>
Economie
>
Industrie & commerce
>
©UNION Sport & Cycle
Industrie & commerce

L’USC tient ses premières Assises des Loisirs sportifs marchands

24/10/2022
Organisées au siège du MEDEF, elles ont accueilli des dirigeants d’entreprises, représentant plus de 1 500 salles de sport en France, ainsi que de nombreux décideurs des mondes sportif, politique et économique. Cette journée a permis d’évoquer le rôle et la place des loisirs sportifs marchands dans notre société, d’échanger sur leurs problématiques et de poser les bases d’une vraie reconnaissance du secteur.

Rappel : Les loisirs sportifs marchands, fédérés au sein de l’UNION Sport & Cycle, regroupent les salles de fitness et les studios spécialisés, les établissements de foot à 5 et de padel, les salles d’escalade et les piscines et patinoires en délégation de service public.

En introduction, Grégory de Radiguès, Vice-président de l’UNION Sport & Cycle, a rappelé qu’il était primordial pour l’ensemble des acteurs du secteur de se réunir pour « parler d'une seule voix et créer des passerelles entre les secteurs privé et public pour participer activement au développement du sport en France. »

La première table ronde portait sur la place des loisirs sportifs marchands dans les politiques sportives et sociales au sein des territoires. Frédéric Sanaur, directeur général de l’Agence nationale du sport a rappelé l’importance de « créer les conditions pour favoriser le développement de synergies entre les collectivités territoriales et le monde économique du sport. » En ce sens, « les conférences régionales du sport favorisent la mise en œuvre d'un projet commun. »  Jean-Marc Serfaty, Inspecteur général de l'Éducation, des Sports et de la Recherche est revenu sur la saturation des gymnases qui « créent des conditions d'enseignement déplorables. » C'est pourquoi l'ouverture vers les structures privées « est une piste crédible pour améliorer l'éducation physique. »

Dans le cadre de la deuxième table ronde sur la fiscalité, Marie-Pascale Antoni, directrice des affaires fiscales du MEDEF a expliqué que "nous sommes dans un cadre de concurrence fiscale faussée au détriment des loisirs sportifs marchands. Il faut mener un travail sur le long terme avec les pouvoirs publics pour leur prouver les bénéfices du sport en matière de santé publique » afin de bénéficier d’un taux de TVA plus avantageux. L’avocate Anne Davy est, quant à elle, revenue sur la problématique du paracommercialisme : "Il y a une rupture d'égalité devant les charges publiques si une structure publique développe des activités lucratives. Les collectivités doivent être alertées et intervenir pour rester dans le cadre légal."

" En démontrant leur dynamisme, leur formidable capacité de résilience et d’adaptation, les loisirs sportifs marchands s’inscrivent résolument dans le panorama du sport français comme un excellent relais de développement des activités physiques et sportives dans notre pays. "

La seconde partie de la journée était consacrée à un échange sur la transition écologique et les nouvelles réglementations induites par les récentes loi AGEC et Climat & Résilience. Après avoir rappelé les obligations des entreprises sur la gestion de la fin de vie des articles de sport et de loisirs, l’éco-organisme ECOLOGIC a présenté les opportunités qu’offrait la collecte de produits usagers pour les loisirs sportifs marchands : « Une salle de sport ou de loisir qui collecte des articles sportifs usagers devient propriétaire des produits récupérés. Elle peut donc les réparer, les réemployer et les revendre ». Plus globalement, le sujet de la RSE est devenu central pour les entreprises et « sur le social et l'environnement, le sport a de nombreux atouts », explique Laurent Marchal du cabinet Oxygène Sport. Désormais, le principal enjeu est de bien collecter ses données pour valoriser ses actions positives car elles seront bientôt essentielles à toute demande de financement."

La quatrième conférence consacrée à l’emploi et à la formation a été l’occasion pour Aurélien Pichon, président du C3D Staps d’appeler à la création « d’une formation certifiante pour répondre au besoin urgent des entreprises du sport » en manque important de main d’œuvre. Autre solution, le développement de l’apprentissage qui a « explosé » selon Stéphane Rémy, Sous-directeur des politiques de formation au Ministère du Travail, et qui est « un moyen efficace pour soutenir l'employabilité des entreprises du sport ».

Pour conclure cet événement, un échange sur la récente annonce du Président de la République sur le sport comme « Grande cause nationale 2024 », a vu les intervenants se féliciter de la prise de conscience générale des pouvoirs publics du caractère essentiel de l’activité physique et sportive pour la santé publique, depuis la crise sanitaire. Mais également s’inquiéter de la lenteur à laquelle les choses évoluaient malgré le coût astronomique de l’inactivité sportive pour l’Etat français : « 140 milliards d’euros par an » rappelle la Professeure Martine Duclos, présidente de l’ONAPS.

" L'année 2021 avait été éprouvante. L'année 2022 ne fut pas beaucoup plus reposante... Mais nous restons mobilisés et fiers de contribuer à la pratique sportive des Français. Via l'USC, nous allons continuer à nous battre pour une meilleure reconnaissance de notre secteur des Loisirs Sportifs Marchands. Notre secteur participe au bien-être des Français par le sport, avec nos particularités et nos forces. Le sport est essentiel. "
A voir également
  • Industrie & commerce 20/02/2024
    La « fabrique du muscle », valorisée par les jeunes générations
    Encore plus depuis le Covid et favorisée par les influenceurs et les réseaux sociaux, la...
  • Industrie & commerce 16/02/2024
    Les fabricants de matériel de ski signent un pacte climatique
    Il unit des industriels des sports d’hiver afin d’engager des actions décisives pour atteindre...
  • Industrie & commerce 25/01/2024
    Basic Fit inaugure son 800ème centre en France
    Basic Fit a inauguré en grande pompe ce mercredi 24 janvier 2024 son 800ème centre en France. Il...
  • Industrie & commerce 04/12/2023
    MFC : visite du premier site d'assemblage de vélos en France !
    A l'occasion de la semaine de l'Industrie qui se déroule du 27 novembre au 3 décembre,...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies