keyboard_arrow_up
>
Economie
>
Industrie & commerce
>
©Canva
Industrie & commerce

Les sports d'hiver face à leurs nouveaux défis

14/12/2022
Hier, la dernière matinale de l'UNION Sport & Cycle et Olbia Conseil est revenue sur les perspectives des professionnels de la montagne pour la prochaine saison hivernale dans un contexte de hausse des prix. Décryptage.

Après deux années perturbées par la pandémie de Covid-19 et la fermeture des remontées mécaniques, les acteurs du marché des sports d’hiver, qui ont pris un coup au moral, redeviennent optimistes. Un effet de rattrapage serait observé en ce début de saison 2022/2023 dans les stations. Il se situe essentiellement sur une hausse nette des commandes d’équipements. C’est ce qu’a indiqué Stéphanie Bloch, responsable marketing de la marque Nordica, ce mercredi 14 décembre 2022 lors d’un webinaire organisé par l’Union Sport & Cycle et Olbia Conseil.

Les feux repassent au vert, mais il y aurait un hic : cette demande peinerait à être satisfaite. « Nous rencontrons des difficultés à relancer nos usines et capacités de production, a-t-elle confié. Nous connaissons aussi des obstacles sur la partie livraison car la neige abonde en altitude. Cela complexifie notre logistique de transport ». Cet afflux précoce de particules blanches reste toutefois une aubaine pour les stations de ski.

Diversifier les activités

De bon augure. Les stations pourraient enfin tourner à plein régime cette saison selon Stéphanie Bloch : « Les taux de réservation sont bons, a-t-elle assuré. C’est une petite surprise au regard de la situation économique que nous traversons ». Si le ski alpin reste la discipline phare des vacances hivernales, les stations s’adaptent quand même depuis plusieurs années aux changements d’habitudes et aux nouvelles demandes de leurs visiteurs.

Pour Armelle Solelhac, fondatrice de l’agence de communication Switch, une diversification des activités est incontournable pour le secteur. « Avant, les personnes qui réservaient une semaine à la montagne passaient 8 heures par jour sur les pistes, a-t-elle rappelé. Aujourd’hui nous pouvons diviser ce chiffre par deux. Cela leur laisse donc du temps pour faire autre chose. C’est sur ce créneau que les stations doivent surfer en créant des activités annexes ».

Dans le cadre d'un partenariat éditorial, Filièresport vous propose de découvrir chaque semaine des articles de la rédaction SportBusiness.Club.

Et découvrez dès maintenant l’offre d’abonnement découverte à SportBusiness.Club réservée aux abonnées Filièresport et/ou adhérents de l’UNION Sport & Cycle ici.

A voir également
  • Industrie & commerce 04/04/2024
    Decathlon confirme sa solidité mondiale
    Le groupe français affiche des ventes de 15,6 milliards HT pour 2023, lui permettant d’être un...
  • Industrie & commerce 02/04/2024
    Decathlon toujours parmi les préférés des Français en 2024
  • Industrie & commerce 02/04/2024
    Paris 2024 : Adidas et Nike dans l'ombre du Coq
  • Industrie & commerce 28/03/2024
    Intersport en campagne pour la sortie du nouveau maillot Nike des Bleu