keyboard_arrow_up
>
Les actualités
>
©ASF 4.0
Industrie & Commerce

Des acteurs historiques se lancent dans le Made in France

21/09/2021
Salomon, Babolat et Millet vont désormais produire des chaussures dans l’Hexagone, tandis que Le Coq Sportif étend sa production française aux vêtements performance alors que la Coupe du Monde de rugby 2023 et les JO de 2024 se profilent à l’horizon.

Inauguration d'une usine spécialisée dans les chaussures de sports à Ardoix

Deux moment forts pour la production françaises d’article sportifs. Le groupe Chamatex a inauguré en fin de semaine dernière en Ardèche « ASF 4.0 », son unité de production automatisée de chaussures de sport. D’une capacité d’assemblage à terme de 500 000 paires de chaussures par an dans son format actuel, elle va produire des chaussures sous les marques Salomon, Millet et Babolat, tous actionnaires du site. ASF 4.0 emploie déjà une vingtaine de personnes afin de produire 15 000 paires de chaussures d’ici la fin de l’année 2021. 50 emplois qualifiés seront créés à horizon trois ans.

« Cette usine ASF 4.0 est la démonstration que des projets ambitieux, novateurs et générateurs d’emplois peuvent encore voir le jour en France, il faut renverser la table en permanence pour l’imaginer et le réaliser… nous l’avons fait ! » a déclaré Gilles Reguillon, président de Chamatex, spécialisé dans les textiles techniques.

« Les moyens de production sont ultra-innovants pour l’industrie de la chaussure dont les fabrications sont habituellement très manuelles, plusieurs machines ont d’ailleurs fait l’objet de dépôt de brevet. » révèle Lucie André, directrice opérationnelle d’ASF 4.0. Le carnet de commandes d’ ASF 4.0 est plein pour les trois prochaines années, une extension de l’usine est d’ores et déjà envisagée.

Une extension du site industriel français du Coq Sportif

Parallèlement à cette initiative abondamment relayée, Le Coq Sport a également posé la semaine dernière la première pierre d’une extension de son site industriel français, dix ans après avoir repris la fabrication de textile sur celui-ci. La marque va agrandir son bâtiment actuel d’une nouvelle surface de 3 000m2 à l’architecture d’une bonneterie avec un toit en shed, composé de panneaux solaires pour que le bâtiment soit autonome en énergie.

Sa construction doit s’achever en décembre 2022. « Je suis très fier d’accueillir dans notre usine nos ambassadeurs, nos partenaires, les officiels et tous ceux qui ont pu rendre ce projet possible. J’y ai cru dès l’instant où j’ai posé le pied en ces murs, il y a maintenant plus de 10 ans, et cette journée est le début d’un rêve qui se réalise. Il est important de célébrer ces moments forts qui donnent de l’énergie à toute une marque et l’ancre dans son futur » a déclaré Marc-Henri Beausire, PDG, en présence de Yannick Noah, Yannick Agnel, Tony Yoka et Frédéric Michalak, Serge Simon, vice-président de la F.F.R et d’élus locaux et régionaux.

A voir également
  • Industrie & Commerce 18/10/2021
    2022, l'année du cyclisme féminin ?
    A l'heure où le programme du Tour de France féminin 2022 est dévoilé par sa nouvelle directrice...
  • Industrie & Commerce 08/10/2021
    Dessiner l’avenir de l’outdoor, ensemble à Grenoble
    Le 3ème festival Femmes d’Aventure et l’Outdoor Experts Forum vous donne rendez-vous les mardi...
  • Industrie & Commerce 07/10/2021
    La 3ème édition des Global Sports Week dans les starting-blocks
    La troisième édition de la Global Sports Week se tiendra à Paris du 7 au 11 mars 2022.
  • Industrie & Commerce 06/10/2021
    Accord Adidas-UEFA : pour une accessibilité universelle du football
    Le partenariat historique entre la marque et l'Union des associations européennes de football est...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies