keyboard_arrow_up
>
Santé et Bien-être
>
Sport santé
>
©Canva
Sport santé

Des milliards d’euros économisés grâce au sport

22/02/2023
Selon une enquête conjointe de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), les pays européens pourraient économiser près de 8 milliards d’euros s'ils luttaient contre la sédentarité et encourageaient la pratique régulière d’exercices physiques.

L’enquête, baptisée très clairement “Step up! Tackling the burden of insufficient physical activity in Europe ” (“Un petit effort ! Allégeons le fardeau du manque d’activité physique en Europe”), révèle que 45% des habitants de l’Union européenne déclarent ne jamais pratiquer d’exercice physique ou de sport. Près de la moitié ! Pour une personne sur trois, ce niveau d’activité est jugé insuffisant. L’OMS recommande au moins 150 minutes d’activité physique hebdomadaire, un standard qui, selon le rapport permettrait d’éviter plus de 10 000 décès prématurés chaque année.

1 euro investi = 1,7 euro de bénéfice

Au-delà de ces données et bénéfices de santé, souvent mis en avant, cette enquête met pour une fois le doigt sur le portefeuille. Elle chiffre économiquement le gain pour un Etat d’aider sa population à faire plus de sport. Cela passe forcément par un investissement dans les infrastructure, mais aussi les structures comme les associations sportives. L’étude de l’OMS et l’OCDE a calculé les bénéfices économiques potentiels de l’accroissement de l’activité physique en “parités de pouvoir d’achat (PPA)”. Et ce ROI (“retour sur investissemeent”) est particulièrement parlant.

Michele Cecchini, responsable du programme de travail de l’OCDE sur la santé publique, affirme ainsi que pour “chaque euro investi”, dans une politique gouvernementale de développement de l’activité sportive “l’effet positif sur l’économie de tous les pays rapporterait 1,7 euro de bénéfices économiques”. Les Jeux de Paris 2024 ont pris de pari de “faire bouger les lignes”. Les dirigeants politique ont eux, désormais, des arguments économiques pour aider les Français à bouger un peu plus.

Article en partenariat avec SportBusiness.Club.

Découvrez dès maintenant l’offre d’abonnement découverte à SportBusiness.Club réservée aux abonnées Filièresport ici.

A voir également
  • Sport santé 05/07/2024
    L'Insep attend 50 millions d'euros pour la recherche
  • Sport santé 20/02/2024
    Petit BamBou devient membre du Centre de Recherche de la FFF
    L’application de méditation de pleine conscience et la Fédération Française de Football (FFF)...
  • Sport santé 10/05/2023
    Un appel à projet pour faire « bouger les jeunes »
    Lancé par Paris&Co, en partenariat avec le Ministère des Sports, Intersport, la FFF et la...
  • Sport santé 25/11/2022
    Le gouvernement veut pousser le sport-santé d'ici les JO 2024
    Les ministères de la Santé et de la Prévention d'un côté, et des Sports et des Jeux Olympiques...