keyboard_arrow_up
>
Territoires
>
©CNOSF
Territoires

L’appel au secours des fédérations de sports en salle

26/02/2021
Elles alertent le gouvernement sur leur situation actuelle et attendent des réponses concrètes.

Des pertes de licenciés entre 15 % et 57 %, des championnats arrêtés, des pratiquants à minima interrogatifs, des finances au plus bas. Autour de Denis Masseglia, président du CNOSF, les présidents des fédérations de basket, de handball, de volley, ont dressé un état des lieux alarmant de leurs structures et des clubs lors d'une conférence de presse organisée à la maison des Sports, accompagnés de nombreux président.es de fédérations de sport de salle.

Les présidents souhaitent que le gouvernement apportent des réponses concrètes, en particulier :

  • un retour des pratiquants dans les clubs dès que possible (surtout les jeunes) selon des protocoles sanitaires adaptés ;
  • un soutien significatif pour doter les clubs de masques sportifs ;
  • un « certain » accueil de partenaires et public (dito : la culture) ;
  • un fonds de soutien direct pour les fédérations de sports de salle beaucoup plus touchées que les sports en extérieur ;
  • une défiscalisation des licences pour les sports de salle qui n’ont pas pu être pratiqués cette saison;
  • une visibilité immédiate sur le Pass’Sport, un dispositif simple et efficace au service du monde fédéral qui permet de préparer la saison 2021-22 ;
  • la création d’emplois aidés au sein des fédérations pour accompagner les clubs en vue d’une relance dès cet été 2021 ;
  • une campagne de communication nationale quand tous les sports seront autorisés.

Ils ont dit :

Eric Tanguy, président de la Fédération Française de Volley-Ball : «La reprise des compétitions et des entraînements est plus que compromise et nous sommes dans une situation très inconfortable vis-à-vis de nos clubs et de nos licenciés. Il est impossible de les satisfaire et ils nous demandent de trouver des solutions. Nous étudions toutes les solutions possibles mais un grand nombre de licenciés ne veulent plus reprendre. Ils ont perdu la volonté et la passion, tandis que certains voient l’œuvre d’une vie disparaître. Il est question de la survie des fédérations, mais il est surtout question de la survie de nos clubs et de nos sports. »

Philippe Bana, président de la Fédération Française de Handball : « Le sport amateur est en danger et en souffrance. Nous sommes très inquiets et nous comprenons la colère de nos licenciés. Nous sommes réunis ici pour dire stop ; il y a un danger que personne ne voit sur les licenciés et les clubs. L’angoisse est surtout autour de la reprise et de son équilibre financier qui est très instable. Nous avons mis un place un plan de soutien de 5 millions d’euros et nous sommes également en train de sécuriser un plan de reprise, de développement éducatif, sur lequel nous nous mettrons en danger, nous fédération, mais c’est notre rôle. Nous serons solidaires de nos clubs et nous souhaitons le crier devant tout le monde. »

Jean-Pierre Siutat, président de la Fédération Française de BasketBall : « Certains sports n’ont pas vu l’ombre d’une compétition depuis près d’un an. Nous représentons, tous ensemble, plus de deux millions de licenciés et plus de 27 000 clubs en souffrance. Nous avons très peu soutien de l’Etat, aucun sur le plan financier. J’estime que 50% de nos bénévoles ne reprendront pas le chemin de nos clubs dans l’avenir. Nous sommes très inquiets pour la saison prochaine malgré un plan de relance que nous essayons de mettre en place. »

Les fédérations présentes à la conférence de presse : Fédération française de badminton, Fédération française de basket-ball, Fédération française de boxe, Fédération française de bowling et sports de quille, Fédération française de gymnastique, Fédération française de handball, Fédération française de hockey sur glace, Fédération française de judo, Fédération française de karaté, Fédération française de kick boxing, Fédération française de lutte, Fédération française de savate, Fédération française de sports de glace, Fédération française de tennis de table, Fédération française de volley, Fédération française de taekwondo.

A voir également
  • Territoires 16/04/2021
    La Fédération des clubs alpins et de montagne dans la continuité
    Le projet « L'Esprit Club Alpin - Horizon 2024 » mené par Nicolas Raynaud, président réélu, a...
  • Territoires 09/04/2021
    Baromètre « Les projets des Français pour leurs vacances d’été...
    Trois Français sur dix partiront de manière sûre pour les vacances estivales, selon un sondage...
  • Territoires 07/04/2021
    Martin Fourcade, numéro 1... des ventes de livres de sport
    Un an après avoir mis fin à sa carrière, l'emblématique champion français truste toujours les...
  • Territoires 31/03/2021
    La Région Ile-de-France veut "sauver les clubs sportifs" franciliens
    La présidente de la région Ile-de-France annonce doubler le soutien au sport francilien pour une...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies