keyboard_arrow_up
>
Territoires
>
Territoires

La sécurité, enjeu majeur pour Paris 2024

20/10/2023
Le point figure à l’ordre du jour du Conseil d’administration du Comité d’organisation de Paris 2024, qui se tient ce jeudi 19 octobre 2023, et sur celui du Conseil interministériel des Jeux olympiques et paralympiques, prévu le lendemain à l’Hôtel Matignon autour d’Elisabeth Borne, la Première Ministre.

 La sécurité reste un des enjeux majeurs des Jeux. D’autant que la France est récemment repassée en alerte “urgence attentat”. Au total, l’organisation des Jeux réclame 20 000 postes dans les métiers de la sécurité qui peinent à recruter.

Lors d’un colloque organisé ce mercredi 18 octobre 2023 par la Banque de France autour de l’impact des Jeux sur l’activité économique en Ile-de-France, il a été rappelé que le total des emplois dans ce secteur en région parisienne s’élève à 61 500. Il faudra en trouver un tiers de plus. « C’est une vraie problématique, » a confirmé Frédéric Leisney, Président de Challancin Prévention et Sécurité, lui même confronté à des problèmes de recrutement. « Le Comité d’organisation attend 20 000 postes, mais il ne compte pas le surplus lié aux événements annexes, » a-t-il ajouté .

La gestion des ressources humaines

Ces événements annexes, ce sont, par exemple, les opérations événementielles organisées par les partenaires des Jeux ou les entreprises durant l’été. « C’est aussi le surplus d’activité que pourront avoir certaines entreprises, explique Frédéric Laisney. Par exemple, Aéroport de Paris nous a déjà demandé de doublé les effectifs que nous leur fournissons : nous allons passer de 100 à 200 personnes ». Le professionnel de la sécurité estime que ces “surplus” correspondent à 10 000 postes supplémentaires.

La course contre la montre est donc lancée, et même si une nouvelle carte professionnelle “d’agent privé de sécurité” a été spécialement créée pour les grands événements sportifs, avec moins d’heures de formation, le secteur va peiner à fournir les effectifs réclamés. « Nous ne pourrons pas recruter d’étrangers, du coup, un des enjeux pour nos entreprises sera la gestion des ressources humaines, » a indiqué le président de Challancin. La suppression des congés en été est une des pistes.

Article offert par notre partenaire https://sportbusiness.club/ 

A voir également
  • Territoires 29/02/2024
    Remise des clés du village olympique au comité d'organisation
    La société de livraison des ouvrages Olympiques (SOLIDEO) livrera dans les temps le plus gros...
  • Territoires 22/02/2024
    Hommage à Moreno Fioravanti dans l'industrie du vélo
    Ce samedi 17 février 2024, la récente disparition de Moreno Fioravanti a ému l'industrie du...
  • Territoires 21/02/2024
    Création de l'Observatoire National du Sport
    « Il est créé un Observatoire national du Sport dont la mission est de fournir aux décideurs...
  • Territoires 15/02/2024
    Nouvelles Aides à l'Acquisition de Vélos
    Le gouvernement a récemment promulgué le décret n° 2024-102, daté du 12 février 2024, visant...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies