keyboard_arrow_up
>
Territoires
>
Territoires

La saison des sports d’hiver est lancée

28/11/2023
Les premières stations ont ouverts leurs domaines skiables et les préparatifs pour accueillir skieurs, randonneurs et marcheurs vont bon train.

France Montagnes n’oublie pas les Parisiens et les Franciliens qui le lui rendent bien. Cette clientèle majeure pour les stations françaises de montagne avait rendez-vous peu après la mi-novembre, pour la deuxième année consécutive à Ground Control, un lieu festif décalé installé dans d’anciennes messageries de la gare de Lyon, pour un événement immersif avec pour cible les jeunes actifs fréquentant habituellement le lieu, mais aussi les familles.

Une occasion pour l’association nationale des maires de stations de montagne (ANMSM), l’Ecole du ski français (ESF) et de Domaines Skiables de France (DSF) de promouvoir une destination et également une vision d’une montagne plurielle engagée dans une responsabilité environnementale et sociétale.

Parmi les grandes priorités des maires de station de montagne, l'adaptation des territoires aux grandes évolutions actuelles, préserver la diversité de l’offre touristique, maintenir l’habitat permanent au travers du zonage des communes et conforter la sécurité en montagne. A horizon 2037, les Domaines Skiables visent la neutralité carbone.

« Les tendances enregistrées en ce début de saison sont plutôt positives. Les réservations sont en progression par rapport à l’année passée qui étaient une année record, preuve que la montagne et la neige continuent d’attirer de nombreux vacanciers durant la saison d’hiver. Si les chiffres sont bons, c’est parce que la clientèle française a conscience de tout ce qu’il y a de bien à faire dans nos montagnes, l’offre d’activités n’a jamais été aussi large » a expliqué Jean-Luc Boch, président de l'ANMSM, à la rédaction de Filieresport.

Même sérénité pour Eric Brèche, le président de l’ESF : « Les Français veulent venir à la montagne en famille ou entre amis, il faut répondre à leurs attentes en faisant voir tous les atouts de la montagne. Oui, il y a le ski, oui il y a plein d’autres choses ».

Tous voient d’un très bon œil l’appel à candidature lancée récemment par la Compagnie des Alpes pour proposer une offre récurrente de mobilité décarbonée en train depuis la France (Paris), Le Royaume-Uni (Londres), les Pays-Bas (Amsterdam) et la Belgique (Bruxelles) en direction des Alpes françaises sur la période triennale 2024 à 2027. Objectif réduire fortement les émissions de gaz à effet de serre liées au transport et qui représentent la part la plus importante d’un séjour à la montagne. « La Sncf peut nous aider à décarboner. Elle ne le fait pas. On doit trouver des solutions » conclut Alexandre Maulin, le président de DSF.

A voir également
  • Territoires 23/02/2024
    Joël Giraud critique un rapport négatif sur l'avenir des stations
    Le débat autour de l'avenir de la montagne enrichi par un rapport du député des Hautes-Alpes.
  • Territoires 23/11/2023
    Stéphane Thibaud dirigera Wintersteiger
    À compter du 1er décembre, Stéphane Thibaud succédera à Gilles Fournier au poste de directeur...
  • Territoires 24/01/2023
    Un été sportif 2024 franco-allemand
  • Territoires 23/01/2023
    Samuel Ducroquet nommé ambassadeur pour le sport
    Il succède à Laurence Fischer, qui occupait le poste depuis le 2019.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies